Frankenstein

France Gall – Frankenstein
(S. Gainsbourg)

Fallait un cerveau aussi grand qu’Einstein
Pour en greffer un autre à Frankenstein
Faire de plusieurs cadavres en un instant,
Un mort-vivant.

Rassembler, coudre ensemble les morceaux
Le nez, les yeux, les lèvres et la peau
Les connexions nerveuses fixées au cou
Par des écrous.

Fallait un cerveau aussi grand qu’Einstein
Pour en greffer un autre à Frankenstein
Faire de plusieurs cadavres en un instant,
Un mort-vivant.

Mais il fallait aussi un assistant
Qui ayant brisé le cœur par accident
Lui substitua celui d’un assassin,
Un assassin.

Fallait un cerveau aussi grand qu’Einstein
Pour en greffer un autre à Frankenstein
Faire de plusieurs cadavres en un instant,
Un mort-vivant.

Après quelques décharges électriques
Il se mit à rouler des mécaniques.
Puis renversant becs Bunsen et cornues,
Il disparut.

Fallait un cerveau aussi grand qu’Einstein
Pour en greffer un autre à Frankenstein
Faire de plusieurs cadavres en un instant,
Un mort-vivant.

« Je serais avec toi le jour de tes noces »
Avait promis au docteur le colosse
Et lorsque la fiancée arriva,
Il l’étrangla.

Publicités

Une réponse à “Frankenstein

  1. Pingback: Les sacrés monstres en chanson – Frankenstein | Le Net plus ultra de la chanson française·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s