La Toison d’or

Jacques Brel – La Toison d’or
(J. Brel)

Et vous, conquistadors, navigateurs anciens
Hollandais téméraires et corsaires malouins
Cherchant des Amériques, vous ne cherchâtes rien
Que l’aventure de la Toison d’or.

Et vous, les philosophes, vous, sages d’Orient
Alchimistes pointus et sorciers d’à présent
En cherchant la sagesse, vous n’avez rien cherché
Que les secrets de la Toison d’or

Et vous, les empereurs, roitelets ou serins
Vous, les vrais Charlemagne, vous les faux Charles Quint
En cherchant la puissance, vous ne cherchâtes rien
Que les reflets de la Toison d’or

Et vous, preux chevaliers assoiffés de grandeur
Vous chasseurs de Saint-Graal, d’oriflammes, d’honneurs
Cherchant la victoire, vous ne cherchâtes rien
Que le panache de la Toison d’or

Et vous tous, les poètes, les rêveurs mal debout
Discoureurs de l’amour pour des cieux andalous
En écoutant vos muses, n’avez rien chanté d’autre
Que le vieux rêve de la Toison d’or

Et vous, gens d’aujourd’hui, d’aujourd’hui de demain
Vous, balayeurs d’idoles, de dieux, de malins
Cherchant la vérité, vous ne recherchez rien
Que la clarté de la Toison d’or.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s