La chanson et l’homme préhistorique

Le 15 septembre 2015, une équipe de paléoanthropologues ont découvert dans une grotte en Afrique du Sud des ossements appartenant à une nouvelle espèce d’homme préhistorique. L’espèce, dont le nom scientifique est homo naledi, semblerait à mi-chemin entre les australopithèques et le genre homo, peut-être le chaînon manquant pour expliquer la transition morphologique entre ces deux ancêtres de l’homme moderne. Afin de souligner cette découverte, cet article portera sur les chansons dont la thématique est l’homme préhistorique.

L’homme de Cro-Magnon

C’est en 1868 que sont découverts les premiers squelettes de l’homme de Cro-Magnon en Dordogne. Celui-ci se distinguait de son prédécesseur, l’homme de Cannstadt (ancien nom des Néandertaliens), par sa stature, son crâne volumineux et ses traits faciaux. Si le terme est tombé en désuétude à la faveur de l’homme anatomiquement moderne, il reste quand même présent dans le français aujourd’hui, peut-être plus dans la langue vernaculaire que scientifique.

Quatre BarbusEn 1956, les Quatre Barbus enregistrent un album complet avec la Chorale Fédérale du Scoutisme Français et, parmi les pièces chantées, il y a L’homme de Cro-Magnon. Mêlant certains clichés associés aux hommes préhistoriques, la chanson est cependant anachronique puisque l’homme de Cro-Magnon n’existait pas il y a 2 ou 3 millions d’années, et sa dernière présence connue remonte à seulement 20 000 à 30 000 ans! Et, il n’y avait certainement pas de diplodocus, éteint il y a quelque 150 millions d’années! Mais bon, le but de la goualante étant de faire rire, l’exactitude historique n’était pas de mise. La mention des peintures murales à la Picasso fait songer aux oeuvres rupestres découvertes dans les grottes de Lascaux, découverte quelques années plus tôt. 

Peinture rupestre

Détail d’une peinture rupestre de Lascaux (ci-dessus) et Nature morte à la tête de taureau noir de Picasso (ci-dessous).

Nature morte à la tête de taureau noir

Les Quatre Barbus – L’homme de Cro-Magnon

Parmi les autres chanteurs ont aussi composé des morceaux sur ce même thème, mentionnons Cromagnon de Daniel Popp (1971) et Qui c’est le vieil homme? (L’homme de Cromagnon) de Pierre Chérèze (1980).

***

Un thème pour enfants?

Si la chanson des Quatre Barbus semble avoir été créé pour être chanté lors de réunions de scouts, il apparaît que l’homme préhistorique est un thème présent dans plusieurs pièces pour enfants. En 1985, le « Papa Clown » Pierre Lozère a composé un morceau sur le sujet intitulé Les hommes des cavernes sur son album Ouistiti. Si, selon lui, ces hommes chassaient le mammouth et fabriquaient des outils en pierre taillée, ils gravaient invariablement leurs histoires sur des « murs ».

Pascal Genneret, quant à lui, a créé Les hommes préhistoriques pour que cela soit chanté dans les classes – afin que les enfants apprennent mieux la préhistoire. Truffant le refrain de jeu de mots, Genneret a toutefois pris soin de parler du développement de l’agriculture, l’apprivoisement du feu, le mode de vie nomade et sédentaire, de même que… vous l’avez deviné, l’art pictural!

Pierre Lozère – Les hommes des cavernes

Les hommes préhistoriques
   

***

L’homme fossile

Pierre TisserandEn 1966, Pierre Tisserand compose une de ses pièces les plus connues, L’homme fossile, que reprendra Serge Reggiani quelques années plus tard grâce à l’insistance d’Annie Noël, sa femme. Si la chanson débute en décrivant la découverte in situ du corps en plus de son nettoyage chimique et de la nomenclature latine, elle bascule rapidement dans les mêmes clichés relevés si-haut, dont « … j’étais drôl’ment doué pour les petits dessins/De Vénus callipyg’ aux tétons comm’ la lune« . Il y a cependant dans cette goualante un twist particulier. S’il s’agit d’un homme qui a vécu trois millions d’années dans la tourbe, ce n’est pourtant pas un homme des cavernes, mais bel et bien quelqu’un qui vivait à notre époque moderne! Décriant la course à l’armement nucléaire, Tisserand se permet ici un commentaire qui fait réfléchir à la fragilité de notre monde et à notre nature (malheureusement) belliqueuse. Il conclut de façon glauque et désabusée:

C’était avant la guerr’ avant qu’tout ait sauté
C’était voilà maint’nant bien trois millions d’années
Vous n’avez rien à craindre y a plus de retombées 

Pierre Tisserand – L’homme fossile

Serge Reggiani

Paroles

Serge Reggiani – L’homme fossile

Pierre Tisserand – L’homme fossile

Sources

DÉCOUVERTE DE L’HOMME DE CRO-MAGNON [http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-homme-de-cro-magnon/] Consulté le 6 décembre 2015.

ENCYCLOPÉDISQUE [www.encyclopedisque.fr] Consulté le 6 décembre 2015.

LUTIN BAZAR [http://lutinbazar.fr/les-hommes-prehistoriques-pascal-genneret/] Consulté le 6 décembre 2015.

NATIONAL GEOGRAPHIC [http://www.nationalgeographic.fr/21410-homo-naledi-lhomme-prehistorique-qui-pourrait-bousculer-notre-arbre-genealogique/] Consulté le 6 décembre 2015.

PANTCHENKO, D. Serge Reggiani: L’acteur de la chanson française. Fayard, 2014.

Liens Utiles

Pour trouver les paroles de la chanson de Pascal Genneret, de même qu’une partition de musique, veuillez cliquer ici.

Publicités

Une réponse à “La chanson et l’homme préhistorique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s