Les Flamands et les Brel

Jacques BrelJacques Brel, bien que francophone, est avant tout né d’une mère bruxelloise et d’un père flamand. Fort de cette représentativité plus que belge, le chanteur deviendra le chantre de la belgitude, particulièrement avec sa chanson Les Flamandes. Il est intéressant de noter que ce fut là le titre du premier recueil de poésie publié en 1883 par Émile Verhaeren – que Brel admirait. Le chanteur du plat pays crée la chanson en septembre 1958, mais elle ne sera présentée qu’en mars de l’année suivante. Sur le rythme de boerinnekedans, qui pourrait être traduit par « danse paysanne », Jacques Brel dépeint une vie rurale digne des tableaux de Breughel. Il s’offre même au passage un belgicisme : Si elles dansent, c’est qu’elles ont septante ans.

Jacques Brel – Les Flamandes

***

Jacques Brel - Album les FlamandesCependant, chez Phillips, la chanson est considérée « trop belge » pour percer sur la scène internationale. Jacques Brel ne cède pas et la chanson sortira sur disque quelque six mois plus tard. Mais les Flamands n’apprécieront pas la chanson et elle sera de fait interdite à la radio belge… Jacques, lui, balaiera de la main la critique en insistant que sa rengaine n’avait rien de provocant. Malheureusement, c’est la compagnie familiale Vanneste & Brel qui souffrira de l’ire des clients flamands, décidément farouches à l’idée de confier du travail à la famille du chanteur qui se sera moqué d’eux. 

Lors d’une entrevue donnée à Knokke en 1971, Brel racontera une anecdote au sujet de Les Flamandes ( vers la vingt-et-unième minute). Alors que le chanteur est à Jérusalem, l’attaché de l’ambassade de Belgique lui demande de ne pas chanter la chanson car l’ambassadeur du plat pays sera présent. Brel s’esclaffe, en pensant que c’était une zwanze. Hélas non ! D’ailleurs, poursuit-il dans l’entrevue, le fait qu’il ait chanté Les Flamandes est probablement la cause de l’agression d’Israël par Nasser !

Marieke

Jacques Brel MariekeEn 1961, Jacques Brel endisquera la chanson Marieke, dont le refrain en flamand peut-être vu comme une sorte de réconciliation avec les Flamands ; même si, au demeurant, le refrain lui-même ne veut pas dire grand chose : Sans amour/Sans amour chaud/Souffle le vent/Le vent fou/Sans amour/Sans chaud amour/Pleure la mer/La mer griseSi en Flandre plusieurs flamands sont à couteaux tirés contre Brel, il existe à Bruxelles une demande pour des chansons de Brel entonnées en flamand ! Ce dernier s’exécutera et se verront traduites dans la langue de Hugo Claus Marieke ainsi que Les Singes (De Apen), On n’oublie rien (Men vergeet niets), Ne me quitte pas (Laat me niet alleen), Les Bourgeois (De Burgerij), Rosa (Rosa), Le plat pays (Mijn vlakke land), Les paumés du petit matin (De Nuttelozen van de nacht) et Quand on n’a que l’amour, qui demeure toujours inédite…

Jacques Brel – Marieke

Les F…

Brel - Les F.../Les MarquisesSi la chanson Les Flamandes avait attiré les foudres de la communauté néerlandophone de la Belgique, Brel allait en créer une encore plus explosive sur ce qui s’avérera être son dernier album. Sorti en 1977, l’album Les Marquises a cependant fait les frais de quelques coupures puisque certaines chansons n’y figureront pas. Mais Barclay a tout de même décidé de conserver cette goualante corrosive portant sur les nationaliste flamands. Comme s’il s’agissait d’un mot grossier qu’il fallait à tout prix censurer, Les Flamingants n’ont pas été épelés au complet, mais simplement abrégés par des points de suspension pour donner : Les F

Jacques Brel – Les F…

Le morceau n’était au début de sa création pas aussi sulfureux ;  la première ébauche avait été conçue comme suit : Avec plus de Flamands qu’il n’y a de Flamandes/Avec plus de Flamandes qu’il n’est de multitudes. Mais Brel retravaille ses couplets et bientôt fait de sa rengaine une attaque contre les flamingants. Ceux-ci étaient proches d’un nationalisme assez ancré à droite, ce que le chanteur fustige durement : Nazis durant les guerres et catholiques entre elles

Pourtant, s’il s’en prend aux flamingants, qui avaient été courtisés pendant la Deuxième Guerre mondiale par les nazis à cause de leur pureté germanique, Brel affirme néanmoins que s’ils se comportent de façon abjecte, les autres Flamands (« les bons ») désapprouvent leur conduite : Vous salissez la Flandre, mais la Flandre vous juge

Clin d’oeil

Bruno BrelBruno Brel, neveu de Jacques, est également un auteur/compositeur/interprète à ses heures. Revendiquant peut-être une identité plus près de la Flandre que son oncle, il répondra à Les F… par la chanson Je suis flamand (et j’en suis fier). Dans cette dernière, Bruno soulignera à gros traits à qui il renvoie la balle : On m’appelle le cochon d’Anvers/Y a bien le port d’Amsterdam… Malheureusement, cette réponse tardive restera sans riposte puisque Brel l’oncle était déjà mort depuis un an lorsque Brel le neveu la composa. Reste à savoir si les habitants de la Flandre en ont eu vent et, surtout, ce qu’ils en ont pensé. Ah, ces Flamands, ces Flamands, ces Fla-des Fla-des Flamands…

Bruno Brel – Je suis flamand (et j’en suis fier)

Paroles

Jacques Brel – Les Flamandes
Jacques Brel – Les F…
Jacques Brel – Marieke

Bruno Brel – Je suis flamand (et j’en suis fier)

Discographie

Pour Jacques Brel

1959 – 45 tours EP : Les Flamandes/Seul/Isabelle/La colombe

1959 – La valse à mille temps : La valse à mille temps/Seul/La dame patronnesse/Je t’aime/Ne me quitte pas/Les Flamandes/Isabelle/La mort/La tendresse/La colombe

1961 – 45 tours EP : Marieke/Clara/Le prochain amour/Les prénoms de Paris

1961 – 45 tours SP : Lat me niet alleen/Marieke

1972 – Ne me quitte pas : Ne me quitte pas/Marieke/On n’oublie rien/Les Flamandes/Les prénoms de Paris/Quand on n’a que l’amour/Les biches/Le prochain amour/Le moribond/La valse à mille temps/Je ne sais pas

1977 – 45 tours SP : Les F…/Les Marquises

1977 – Les Marquises : Jaurès/La ville s’endormait/Vieillir/Le bon dieu/Les F…/Orly/Les remparts de Varsovie/Voir un ami pleurer/Knokke-le-Zoute tango/Jojo/Le lion/Les Marquises

Pour Bruno Brel

1979 – 45 tours SP : Je suis flamand/Les émigrants

Sources

  • PRZYBYLSKI, E. Brel à Bruxelles : Le guide du Bruxelles de Jacques Brel. Rhode-Saint-Genèse : Le Roseau vert, 2001, p. 245-246.
  • PRZYBYLSKI, E. Jacques Brel : La valse à mille rêves.  Paris ; Montréal : L’Archipel, 2008, p. 257-258, p. 667-669.
  • ENCYCLOPÉDISQUE [http://www.encyclopedisque.fr] Consulté le 22 janvier 2014.
Advertisements

2 réponses à “Les Flamands et les Brel

  1. La discographie de Bruno Brel est beaucoup plus riche que ce qui est indiqué, une dizaine de CD

    • En fait, le volet « discographie » de chaque article ne repère que les albums en vinyle contenant la ou les chansons présentes dans ledit article. Je tâcherai d’ajouter les albums sur disque compact à l’avenir. Merci de votre commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s