La tactique du gendarme

Bourvil, André Raimbourg de son vrai nom, a longtemps été associé sinon assimilé à son personnage de paysan naïf au grand coeur – rôle qu’il reprendra au cinéma à maintes reprises, de La ferme du pendu à La jument verte. Cependant, bien avant les Louis de Funès et Michel Galabru, Bourvil a interprété un gendarme pour le plus grand plaisir des spectateurs français ! En 1949, il tourne dans le film Le Roi Pandore, reprenant le rôle de Léon Ménard qui, après avoir perdu son trône fraîchement acquis, se reconvertit en agent de la paix. Bien que ce soit loin d’être d’une grande oeuvre cinématographique – n’en déplaise à André Berthomieu – le film sert entre autres de véhicule pour promouvoir son chanteur principal. Ce genre de film était monnaie courante à l’époque, il suffit de penser à la filmographie de Fernandel, Elvis Presley, les Beatles… Mentionnons au passage que la chanson Les crayons (interprétée dans La ferme du pendu) a lancé la carrière de music-hall de Bourvil et, qu’en chantant Aragon et Castille dans Poisson d’avril, il a permis à un certain Boby Lapointe de se faire connaître…

Composée avec son comparse de l’époque, le compositeur Étienne Lorin, la chanson sera gravée sur un 78 tours avant d’être rééditée sur des 33 et 45 tours. Le morceau restera longtemps associé à Bourvil, devenant même le titre de la nécrologie (écrite par Jacques Siclier) pour son ami et co-vedette du rire, Louis de Funès.

Clin d’oeil

En 1970, Bourvil accepte de jouer le commissaire Mattéi dans un film de Jean-Pierre Melville intitulé Le Cercle Rouge. Dans ce qui s’avéra être sa dernière performance d’acteur, le comédien dévoile une profondeur insoupçonnée, puisque ses rôles précédents le cantonnaient plutôt dans des personnages superficiels et simplistes. Mais, lors du dernier jour de tournage dudit film, l’acteur commencera à chantonner de façon impromptue La tactique du gendarme, surprenant ainsi acteurs et techniciens sur le plateau.

Paroles

Bourvil – La tactique du gendarme

Discographie

195? – 33 tours LP : Les crayons/À bicyclette/Pour sûr/C’est l’piston/La tactique du gendarme/Graffouigne-moi/Vive la mariée/Papa joue du trombone

1960 – 45 tours EP : Causerie anti-alcoolique/Vive la mariée/La tactique du gendarme

196? – 33 tours LP : Les crayons/À bicyclette/Pour sûr/C’est l’piston/La tactique du gendarme/Graffouigne-moi/Vive la mariée/Papa joue du trombone

197? – 33 tours LP : Les crayons/À bicyclette/La tactique du gendarme/Le pêcheur/Causerie anti-alcoolique/Les haricots/La berceuse à Frédéric/Ballade irlandaise/Salade de fruits/Les rois fainéants/Mon frère d’Angleterre/La tendresse/Du côté de l’Alsace/Bonjour, Monsieur le maître d’école

Sources

  • DICALE, B. Louis de Funès, grimaces et gloire. Sine loco : Grasset, 2009, p. 513.
  • GLÂTRE, P. Jean Dréville, cinéaste. Paris : Créaphis Éditions, 2006, p. 45.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s